google-site-verification=OzylL0izLDLFXwwwJ98o4jQ16QHPmSpRntSfG-21oI4 Pratique_avances | Kinomichi
 

Motivation des pratiquants avancés

Une pratique régulière offre un approfondissement effectif de la relation au corps, à l’énergie (le « Ki » japonais), mais aussi au partenaire avec lequel, la plupart du temps, on s’exerce. Il s’agit d’un chemin vers soi et vers autrui, en vue d’une découverte (ou re-découverte) ludique du potentiel moteur, tonique et respiratoire de chacun.

Cette pratique s’appuie sur des bases physiologiques qui contribuent à affermir la présence à soi et à l’environnement. Elle ouvre des perspectives d’exploration de nos différents sens et procure un sentiment d’unité et de retrouvailles avec sa nature profonde, somatique, tout en restant libre de s’exprimer différemment et simplement.

Grâce à la détente tonique procurée par les exercices, les partenaires réussissent à trouver la bonne distance, s’adaptent au rythme de chacun et trouvent parfois le chemin d’une profonde harmonisation, avec soi ou avec le monde environnant.
Une régularité dans la pratique, tout autant qu’une certaine discipline, permettent de dépasser la dimension purement physique du Kinomichi pour accéder à de véritables moments de joie, qui incitent le pratiquant à continuer de pratiquer durant de longues années.  

  

« Lorsque deux énergies coopèrent, vont dans le même sens, sont harmonisées, leur addition devient une multiplication. Dix plus dix ne font pas vingt, mais cent ! » Maître Masamichi Noro*

*Tiré de « La pratique du kinomichi avec Maître Noro », Daniel Roumanoff, Criterion, Paris, 1992.