Pierre Willequet

 
p-willequet.jpg

Né à Bruxelles, Pierre Willequet est docteur en Psychologie (formé à la Faculté de Psychologie de Genève) et psychanalyste (diplômé de l'Institut Carl Gustav Jung de Zürich). Il pratique en cabinet privé et travaille dans une institution d'orientation psychanalytique avec des enfants (de la naissance à 4 ans), accompagnés de leurs parents.

Il a, par ailleurs, écrit de nombreux articles et plusieurs livres:

  • La bizarrerie du rêve et ses représentations (Peter Lang)

  • Le rêve, sa créativité, ses bizarreries (Georg)

  • L’envol et le lien – dix ans d’activités au Cerf-Volant (ouvrage collectif) (Suzanne Hurter)

  • Mères et filles – histoire d’une emprise (Le Seuil)

  • L’ego face au divin – naissance du moi et expériences mystiques (Slatkine)

  • Accueillir parents et enfants – vingt ans de vie au Cerf-Volant (ouvrage collectif) (Slatkine)

  • 2012 : Le vide spirituel (Les Editions Romaines)

  • A parâitre en 2016 : Trahir, être trahi (Le Martin-Pêcheur)

Son parcours avec les Arts Martiaux commence à l'âge de 11 ans avec la pratique du judo, à Bruxelles. Formé à l'interprétation dramatique dans le cadre de l'INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle de Bruxelles), il est initié au travail vocal, à l'Eutonie, à l'acrobatie ainsi qu'à l'expression corporelle au cours de ses études. A 19 ans, il rencontre l'Aïkido par le biais d'un élève de Maître Noro et assiste également, dès 1979, à la métamorphose proposée par Me Noro de l'Aïkido au Kinomichi. Proche de Karlfried Graf Dürckheim, il participe à la création du Centre Dürckheim et du Centre de Mirmande où il enseigne dans les années 80 le Kinomichi ainsi que d'autres approches corporelles (méditation, travail sur la respiration, le tonus, le contact...). Premier enseignant à introduire le Kinomichi en Suisse, il y crée une association et aide au développement de cet art du mouvement en terre helvétique. Il est actuellement responsable de l'enseignement du Kinomichi en Suisse et dirige le dojo de Genève. Les nombreux stages qu'il a animé l'ont amené en Italie, Belgique, France, Allemagne, Mexique, ainsi que dans d'autres pays.

Autres sports: randonnée, natation
Autres centres d'intérêts: écriture, lecture, cinéma, théâtre.

Eva-Maria Schulte

 
p-schulte.jpg

Eva-Maria est enseignante et praticienne de Shiatsu au sein de l'Institut ESI (Institut Européen de Shiatsu) et IKT (Institut für Komplementärtherapie), école  de Shiatsu en Suisse. Ses formations initiales en Lettres et Sciences de l'Education l'ont menée à l'enseignement dans un lycée en Allemagne durant treize ans.

Puis elle s'est orientée vers le développement personnel, le Shiatsu et le Kinomichi, recherches énergétiques et corporelles qu'elle enseigne depuis de longues années. Elle découvre l'enseignement de Me Noro à la fin des années septante et enseigne le Kinomichi depuis 1989, en Allemagne, Suisse et France.

Avant de commencer le Kinomichi, Eva-Maria a pratiqué durant plusieurs années le judo, le Tai Chi Chuan et, surtout, l'Aïkido, qu'elle a pratiqué et enseigné tout en suivant l'enseignement de Me Asaï, responsable de la transmission de cet art en Allemagne et grand ami de Me Noro.

Elle poursuit aujourd'hui encore sa formation continue auprès de Me Noro ainsi qu'auprès d'enseignants de Shiatsu reconnus internationalement.

Autres pratiques martiales: Judo, Tai Chi Chuan et Aïkido

Corinne Diserens

 
Kinomichi_Diserens.jpg

Corinne est enseignante de Français et d’Histoire à l’École de Culture Générale Ella-Maillart à
Genève et passionnée depuis toujours par la culture japonaise.
Elle découvre l’Aïkido en poussant pour la première fois la porte d’un dojo à Lausanne en
1979. Elle y aura une pratique assidue pendant 15 ans tout en se formant par le biais de
stages dans toute l’Europe animés par plusieurs maîtres japonais, en particulier Tada Sensei,
Fujimoto Sensei et Tamura Sensei.
En 1995, elle quitte le monde de l’Aïkido pour rejoindre l’enseignement de Gérald
Personnier, danseur et disciple proche de Hikitsuchi Sensei. C’est le début de l’aventure qui
portera le nom de Kokyunomichi et qui durera 10 ans.
En parallèle elle rencontre Kunio Matsumura avec qui elle partagera un travail avec le Jo
(Tao du bâton).
En 2004, elle rejoint le Kinomichi où la pratique proposée par Noro Sensei lui ouvre de
nouvelles perspectives de recherche.
Aujourd’hui, après avoir ouvert un dojo à Lausanne pendant quelques années, elle poursuit
sa pratique du Kinomichi et enseigne au dojo de Genève.

Gilles Caupenne

p-caupenne.jpg

Gilles Caupenne est né en 1944, à Château-du-Loir, dans la Sarthe. Sa carrière s'est principalement déroulée en tant que travailleur social, à Paris et en Province.

Ses principales formations ont été: conducteur de Travaux Publics - D.E.F.A et Direction d'entreprises sociales. Il a également passé le Tronc Commun du Brevet d'Etat 1er degré, afin de pouvoir enseigner le Kinomichi.

Sa rencontre avec Me Noro date de 1971, à l'époque où l'enseignement de Me Noro était encore l'Aïkido. Gilles commence à enseigner l'Aïkido puis le Kinomichi dès 1978, dans plusieurs villes de France et notamment, durant de longues années, à Reims.

Il enseigne aujourd'hui à Bâle et à Freiburg. Amoureux de musique, il interprète également des chansons françaises accompagné à la guitare.

Autres pratiques martiales: Aïkido